Poules prisonnières libérées par sanglière

Publié le par Les Malaugenoux

Oui, je sais, on ne dit pas sanglière mais laie, sauf que cela rime moins bien... Elle est donc revenue, par deux fois, près du poulailler et par deux fois, ce qui a attiré mon attention, c'est la présence d'une poule dans le jardin. Hier je n'avais que mon téléphone sur moi, la photo n'est pas terrible. Ce matin, je suis reparti chercher l'appareil photo, en ai  fébrilement changé les piles, et ai surpris la mère à l'intérieur même de l'enclos; elle avait défoncé le grillage et toute la basse-cour retournait les feuilles mortes de la chênaie. Je ne dis rien de l'affolement créé par ma tentative de photographie : très jalouse de son droit à l'image, la laie ! Mais à un moment, lassée par tant d'insistance à la suivre dans la broussaille, la bête noire s'est figée pour un cliché, à l'ombre, il a fallu augmenter la luminosité. Les marcassins avaient déjà déguerpi.laie11.JPG

 

Hier, au téléphone, on dirait un taureau :

 

laie10

 

Dimanche, derrière le filet anti-autour, après grossissement (engraissage ?) on aperçoit bien les marcassins :

 :laie06.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article