Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montpoulet terrain de golf

Publié le par Les Malaugenoux

 

Participant toujours de notre effort à nous faire accepter du Commonwealth et donc à nous doter d’une culture britannique, après la conduite à gauche et la chasse au renard instituées l’an dernier, nous inaugurons cette année notre golf, un modeste pitch and putt pour commencer.

DSCN1985.JPG

 

DSCN1987.JPG

Modeste mais retors. Avec nos pentes à dahuts, les golfeurs devront sans doute s’encorder avant de songer à frapper leur petite balle et la doter d’une petite ficelle en nylon solide pour le cas où elle dégringolerait jusque chez nos voisins d’en bas, la Confédération des Etats du Sud.

DSCN1989.JPG

Pour entretenir ces magnifiques greens le Service des Parcs et Jardins (« la PJ ») de la Principauté s'est dotée d'un nouvel engin...

DSCN1992.JPG

...qui soulève une épineuse question éthique dont nous débattrons une prochaine fois : « Le Yoga pouletmontois ne relève-t-il pas plutôt de la zénitude ultra-orientale ? »

 

Partager cet article

Repost0

Nooooon mais !

Publié le par Les Malaugenoux

à M. le Directeur Commercial Régional d’EDF

EDF Service Clients - TSA 62222

69937 LYON CEDEX

 

OBJET : votre courrier de menace du 3 novembre, reçu ce jour même.

Vos références : YW06 - N.

Montpoulet le 8 novembre 2011,

  

Madame, Monsieur,

         Vous voudriez me jeter dans les bras de vos concurrents que vous ne vous y prendriez pas autrement.

         Ou alors c’est vraiment le bazar chez vous.

 Je résume :

Lors du relevé préalable à la facture d’octobre, on s’aperçoit que le compteur de mon domicile ne marche pas.

Le 4 octobre 2011, un technicien d’ERDF vient le changer et mon compte sur le site edf.fr affiche une facture négative.

Le 26 octobre un courrier d’ERDF daté du 19, parfaitement courtois je le reconnais, m’informe que, sans aucun autre élément de réflexion que ma consommation de l’année précédente, on estime celle de cette année à 3634 kWh, MAIS que j’ai « 15 jours ouvrés à réception du courrier » (soit en gros jusqu’au 15 novembre, dans une semaine !) pour « contester notre évaluation auprès de votre fournisseur ».

Le 29 octobre je conteste donc, documents à l’appui (achat d’un poêle cheminée alors que l’année précédente le chauffage était entièrement électrique), à la même adresse qu’en-tête de la présente.

 Le même jour, un courrier d’EDF, daté du 21 octobre (deux jours après celui d’ERDF), mais provenant du Havre, me prie de trouver une « facture relative à votre redressement » dont je prends note en jugeant qu’elle serait rectifiée au vu de ma contestation, même après prélèvement comme c’est le cas pour toutes mes factures depuis plusieurs décennies, mais qui ne comporte AUCUNE DATE LIMITE ni AUCUN AUTRE MODE DE PAIEMENT particulier.

 Aujourd’hui, soit à peine 8 jours ouvrés après réception de la facture contestée, votre dernier courrier me menace sans ambages de coupure à mes frais et, vous le comprenez aisément, me pousse à vous répondre que je possède un groupe électrogène de 5 kW qui me permettra de tenir le coup jusqu’à ce que je fasse mon choix parmi vos concurrents, dussiez-vous vous entêter à me traiter comme l’« usager » méprisable que je ne suis plus et non pas comme le « client » respectable que je suis devenu grâce aux accords européens.

 J’attire également votre attention que ces deux derniers courriers m’invitent, manifestement sans que quiconque ne se soit soucié de la pertinence de cette invitation, à consulter mon compte sur edf.fr. Je viens encore de le faire et j’ai encore constaté qu’il ne mentionne strictement rien de cette facture importune.

      Je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations respectueuses quoique courroucées.

 

Partager cet article

Repost0

Montpoulet paradis fiscal

Publié le par Les Malaugenoux

 

DSCN2008.JPG

  Cela fait longtemps qu’on nous le demande. Le seul terme de "Principauté" évoque aussitôt chez certains la perspective de gruger le fisc et d’éviter de contribuer au bien public, ce qui, comme on le sait maintenant bien mieux qu’avant, consiste à payer des intérêts aux banques dont nos gouvernements successifs, par leurs largesses tous azimuts, se sont rendus les débiteurs.

Alors nous acceptons. Nous, Bernard 1er Prince-Evêque de Montpoulet, Messycle de l’Église des Cataphotes Resplendissants, décidons de rémunérer les sommes qui nous seraient confiées à l’indice M (comme Madoff) + 10 par semaine. C'est-à-dire que pour 1000 Euros que l’épargnant nous remettrait, nous lui retournerions, dès la semaine suivante, le temps de vérifier que son chèque n’est pas en bois, du bois nous en avons déjà beaucoup, la somme de 1200 unités de monnaie du pape (UMP), en espèces.

DSCN2004.JPG

Partager cet article

Repost0